le spleen éternel des tikirtiens et les villages avoisinants

       Chaque hiver, les habitants du village de Tikirte  et les populations limitrophes et Surtout les élèves qui sont obligés de traverser la rivière pour se rendre  au collège à 5km du village , vivent  une éternité spleen avec les coupures de la route et les inondations qui les rendent dépourvus de tous les moyens nécessaires pour leur vie,les malades de leurs médicamments et leurs  soins necessaires ,les femmes enseintes d'un moyens de transport vers l'hopital ,une fois senti le moment de l'accouchement...   les affamés d'un sac de farine  pour rester en vie ... par conséquent on a enregistré  la mort des enfants malades privés de soins. et les cas des femmes qui ont vu l'enfer pour donner naissance à un bébé à coté de la rivière ...

         les  habitants de Tikirte  essayaient de faire des passages avec des moyens qui sont à leur portée: des troncs  d’arbre  , des pierres et des sacs de sable  pour se rendre dans l’autre rive . mais ces( ponts primitifs ) étaient partiellement  démantelés  avant d’être emportés par les inondations.

jusqu'à quand cette population va rester  marginalisée ? Est-ce que les responsables ne savent que compter cette population(près de 6000 habitants)  pour des raisons de recensement ou pour leur nombre de votes aux élections ?   IL est devenu impératif de trouver une soulution radicale pour ce problème devenu insuportable!

rapporté par      : Elhassane Azagui (président de la fédérale des associations à Tikirte) 

 

photos /Elhassane Azagui

                    le passage dans  l'autre rive a couté la vie à plusieurs personnes

 

 photos :Elhassane AzaguiDscn3075

8 votes. Moyenne 3.25 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

bienvenue à Tikirte ! 

 

×